Accueil > Actualités > ALERTE SECHERESSE MORBIHAN
< Retour

ALERTE SECHERESSE MORBIHAN

Partager sur Google Plus Faceboook
Imprimer

Les faibles pluies et les grosses chaleurs de ces derniers mois ont motivé la Préfecture du Morbihan à placer le département en état d'alerte sécheresse de niveau 1.

Ainsi, des restrictions des usages de l'eau sont mises en place jusqu'au 30 septembre prochain.

Les voici :

  • Interdiction de laver les voitures hors stations professionnelles équipées de système haute pression ou de recyclage. (Exceptions pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique ainsi que les organismes liés à la sécurité)
  • Interdiction d’arroser les pelouses, massifs floraux entre 8h et 20h interdiction d’arroser les terrains de sport entre 8 h et 20 h
  • Interdiction de nettoyer les façades et toitures, sauf pour les professionnels équipés de lances à haute pression
  • Interdiction de lavage de la voirie, sauf usage de balayeuses automatiques ou impératif sanitaire interdiction de lavage et rinçage des navires de plaisance, voiliers, sauf opérations liées au carénage des navires sur des zones appropriées
  • Interdiction de remplir les piscines familiales à usage privé, sauf 1er remplissage de piscine neuve pour réception de travaux et conditions liées à la sécurité de l’ouvrage ou des utilisateurs
  • Interdiction de vidange des piscines publiques, sauf dérogation pour raison sanitaire
  • Fermeture des fontaines publiques ne disposant pas de circuit fermé pour l’eau
  • Interdiction de remplir les plans d’eau, hors plan d’eau d’irrigation à partir de forage autorisé
  • Interdiction d’irrigation agricole entre 11h et 18h, sauf irrigation de légumes en maraîchage et cultures spéciales en plein champ ou sous serre, quel que soit l’origine de l’eau et le mode d’irrigation et l’irrigation des légumes à partir de plans d’eau autorisés
  • Obligation pour les installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) de renseigner leur registre de prélèvement hebdomadaire et le cas échéant de mettre en oeuvre les dispositions en cas de pénurie figurant dans leur arrêté d’autorisation d’exploiter